Blog

COMMENT SE LOGER À TOKYO

logement japon tokyo, se loger au japon, location, guesthouse, sharehouse, pvt, voyage, vacances

Qui dit aller au Japon pour une longue durée dit aussi… recherche d’appartement !

Qui dit aller au Japon pour une longue durée dit aussi… recherche d’appartement !

Si toi aussi tu cherches à te loger à Tokyo pendant plus d’un mois, dans un quartier vivant et pas trop cher, cet article est susceptible de t’aider !

Pendant plusieurs mois j’ai visité toutes sortes de sites qui proposent des logements à bas prix, et ce pour tous types de chambres : appartements, sharehouses, guesthouses ou même dortoirs. J’avais pour but de ne pas dépasser les 50,000 yen/mois de loyer+charges (350euros/mois grosso merdo).

je commençai alors naturellement par m’orienter vers deux établissements que je connaissais déjà pour y avoir logé. Ce fut le douche froide ! L’un avait augmenté ses prix et l’autre, bien que faisant parti d’un organisme connu, s’avérait être très cher. Au fur et à mesure de mes recherches, je tombe petit à petit sur des appartements bien moins chers pour une qualité égale et parfois même supérieure aux établissements que je connaissais déjà. C’est donc à ce moment là que je commençais à voir des annonces qui correspondaient à mon budget.


402_1_L

Je fais donc une sélection de divers logements intéressants et une fois avoir écarté les « trop bonnes » affaires qui étaient un peu louches et qui avaient des retours pas terribles sur internet. Et enfin, les grands dortoirs de 10 personnes par chambre où on se sent pas du tout chez nous. Je me suis donc retrouvé avec deux sites restants:

– modern guesthouse & apartement living : ICI

– oak house : ICI

Je vous recommande également le site de TokyoRoomFinder: ce site est en fait un annuaire des chambre disponibles à Tokyo, mais regroupe plusieurs agences. Vous pouvez donc retomber sur des annonces que vous avez vues sur d’autres sites. Beaucoup de contenus donc, il ne vous reste qu’à faire le tri dans vos trouvailles.

Le premier, modern guesthouse & apartement living, propose des maisons partagées ou sharehouses situées dans de sympathiques chambre dans différents quartiers de Tokyo. Il y en a un peu pour tout les goûts, le site est clair, le staff répond vite aux mails, en japonais ou en anglais.
Les logements ont l’air vraiment biens, pas mal de photos sont à votre disposition.

Le second, oak house, possède plus de 3800 chambres dans Tokyo. Ils ont leur propres immeubles/résidences, chacune ayant un life style différent: plus pour les rencontres, plus axés sur la haute qualité des chambres et espaces de vie commune, ou spécial petit budget. Il y a même un établissement réservé aux femmes !
Un correspondant français, nicolas, très sympa, vous répondra rapidement par mail. Pour résumer, les chambres sont classées de tellement de manières différentes qu’on trouve forcément l’endroit adaptés à ses besoins !

Que ce soit clair ! Ne pensez pas qu’un loyer à Tokyo est aussi cher qu’à Paris, c’est faux, les prix sont beaucoup plus abordables !

402_9_L

 

Prenez le temps de bien vous renseigner et quand vous êtes sur place, n’hésitez pas non plus à aller dans plusieurs agences différentes: vous verrez ainsi celles qui sont plus aptes à cerner vos besoins. Certaines agences font parfois même des réductions (d’après l’expérience de certain de mes ami(e)s).

Sachant que les organismes tel que oak house, qui possèdent également des appartements, sont plus habitués à traiter avec des étrangers et donc sont plus cools. Ils ne sont pas aussi compliqués au niveau de toutes ces charges assommantes que peut vous demander  une agence qui ne traite pas habituellement avec des gaijin. On vous en demandera probablement moins.

Car si vous comptez prendre un appartement via une agence japonaise, attention ! On peut vous demander jusqu’à 6 mois de loyer d’avance, et vous ne reverrez pas la couleur d’environ la moitié de cette somme.

Je m’explique, cette somme se divise en quatre: comme chez nous, il y a des frais d’agence bien sur, des mois d’avances à payer au propriétaire,… Mais aussi un truc bien des chez eux cette fois: il vous faudra débourser encore un mois de loyer pour avoir l’accès  « aux clefs » ( tu la sens la douille) et en plus encore un ou plusieurs mois de loyer comme « cadeau au proprio » (hop, la DOUBLE DOUILLE ) et bien souvent les contrats sont pour deux ans minimum ! Donc d’après ce que j’ai entendu récemment, si vous partez longtemps mais pas plus d’un an, l’appartement n’est peut être pas la meilleure solution.

Avec ces informations c’est maintenant à vous de voir: chaque profil est différent et il n’y a pas de solution toute faite. Nous avons tous des préférences, des moyens, et des styles de vies différents.
Sur ce, vous n’avez plus qu’à trouver votre logement à Tokyo !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top